Le Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo a vu le jour en 2002 lors du Sommet mondial sur le Développement durable tenu à Johannesburg. Il s’agit d’une initiative multi-acteurs permettant aux organisations membres de coopérer sur une base volontaire. Le Partenariat est ouvert à tous les Etats, à toutes les institutions et organisations internationales, aux ONG, aux institutions académiques et de recherche et aux entreprises du secteur privé qui s’engagent à respecter son Cadre de Coopération.

La coopération au sein de PFBC vise à soutenir la vision commune des Chefs d’État d'Afrique centrale, notamment en améliorant l’efficacité des mesures prises, y compris les ap-puis techniques et financiers, en faveur de la conservation de la biodiversité et de la gestion durable des écosystèmes forestiers, de la lutte contre le changement climatique et la réduction de la pauvreté dans les pays d'Afrique centrale en conformité avec le Plan de Convergence de la COMIFAC.

Les membres du partenariat assurent la mise en oeuvre des mesures afin de:

  • Protéger la biodiversité de la région,
  • Promouvoir la bonne gouvernance forestière et utilisation des terres,
  • Lutter contre les changements climatiques
  • Améliorer les conditions de vie dans la région.

En conformité avec son caractère non-contraignant et volontaire, le PFBC ne dispose pas d’une structure institutionnelle formelle. Il est doté, au contraire, d'un ensemble de structures informelles qui contribuent à promouvoir un dialogue, une collaboration et des échanges dynamiques qui permettent l’émergence de points de vue convergents entres les nombreux membres du PFBC sur les principales questions liées à la protection et à la gestion durable des forêts du Bassin du Congo. Ces structures sont à savoir : Réunion annuelle des Parties du PFBC ; Collèges du PFBC ; conseil du PFBC et la Facilitation du PFBC

Aujourd’hui la Facilitation est assurée par l’Union Européenne, ce après les Etats-Unis d’Amérique (janvier 2003- décembre 2004), la France (janvier 2005 - octobre 2007) et l’Allemagne (octobre 2007- septembre 2010) et les États-Unis d’Amérique en consortium avec la Norvège, et l’Allemagne.

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger :

-Trois instances complémentaires